La voie générale

Baccalauréat général 2021 : quelles nouveautés ?

Il n’y aura plus de série en voie générale mais des parcours choisis par chaque lycéen en fonction de ses goûts et de ses ambitions.

Le baccalauréat 2021 reposera pour une part sur un contrôle continu et pour une autre part sur des épreuves terminales.

L’épreuve anticipée écrite et orale de français se déroulera comme aujourd’hui en fin de première.

En terminale, deux épreuves écrites portant sur les enseignements de spécialité auront lieu au printemps et deux épreuves se dérouleront en juin : l’écrit de philosophie et l’oral préparé au long des années de première et terminale (cycle terminal).

Le contrôle continu sera composé d’épreuves communes organisées pendant le cycle terminal.

Le baccalauréat général

Il n’y a plus de série dans la voie générale. Un tronc commun conséquent est suivi par tous les élèves qui bénéficient notamment d’un enseignement scientifique de deux heures hebdomadaires en première et en terminale. Font partie également de ce tronc commun, le français (en classe de première), la philosophie (en classe de terminale), l’histoire-géographie, les langues vivantes A et B, l’EMC et l’EPS. Au total, les enseignements de tronc commun représentent près de 60% du total des enseignements en première et 55% en terminale.

Les enseignements de spécialité

En classe de première, les élèves doivent choisir leurs 3 enseignements de spécialité (en fin de classe de seconde générale et technologique) dans une liste de 12 spécialités possibles.
En classe de terminale, les élèves choisissent de conserver 2 enseignements de spécialité sur les 3 de première, en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs projets d’études supérieures.

Spécialités disponibles :

L’enseignement de spécialité de physique-chimie propose aux élèves de découvrir des notions en liens avec les thèmes “Organisation et transformations de la matière”, “Mouvement et interactions”, “L’énergie : conversions et transferts” et “Ondes et signaux”. Les domaines d’application choisis (« Le son et sa perception », « Vision et images », « Synthèse de molécules naturelles », etc.) donnent à l’élève une image concrète, vivante et moderne de la physique et de la chimie. Cet enseignement accorde une place importante à l’expérimentation et redonne toute leur place à la modélisation et à la formulation mathématique des lois physiques.

L’enseignement de spécialité Sciences de la vie et de la Terre propose aux élèves d’approfondir des notions en liens avec les thèmes suivant: «La Terre, la vie et l’organisation du vivant », « Les enjeux planétaires contemporains » et « Le corps humain et la santé ». Le programme développe chez l’élève des compétences fondamentales telles que l’observation, l’expérimentation, la modélisation, l’analyse, l’argumentation, etc., indispensables à la poursuite d’étude dans l’enseignement supérieur. Cette spécialité propose également à l’élève une meilleure compréhension du fonctionnement de son organisme, une approche réfléchie des enjeux de santé publique et une réflexion éthique et civique sur la société et l’environnement. La spécialité Sciences de la vie et de la terre s’appuie sur des connaissances de physique-chimie, mathématiques et informatique acquises lors des précédentes années et les remobilise dans des contextes où l’élève en découvre d’autres applications.

L’enseignement de spécialité de mathématiques permet aux élèves de renforcer et d’approfondir l’étude des thèmes suivants : « Algèbre », « Analyse », « Géométrie », «Probabilités et statistique» et «Algorithmique et programmation». Cet enseignement s’ouvre à l’histoire des mathématiques pour expliquer l’émergence et l’évolution des notions et permet aux élèves d’accéder à l’abstraction et de consolider la maîtrise du calcul algébrique. L’utilisation de logiciels, d’outils de représentation, de simulation et de programmation favorise l’expérimentation et la mise en situation. Les interactions avec d’autres enseignements de spécialité tels que physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, sciences de l’ingénieur, sciences économiques et sociales sont valorisées.

L’enseignement de spécialité Sciences de l’ingénieur propose aux élèves de découvrir les notions scientifiques et technologiques de la mécanique, de l’électricité, de l’informatique et du numérique. Cet enseignement développe chez l’élève ses capacités d’observation, d’élaboration d’hypothèses, de modélisation, d’analyse critique afin de comprendre et décrire les phénomènes physiques utiles à l’ingénieur. L’enseignement de sciences de l’ingénieur intègre ainsi des contenus aux sciences physiques. Le programme introduit la notion de design qui sollicite la créativité des élèves, notamment au moment de l’élaboration d’un projet. Ce dernier permet aux élèves, sous la forme d’un défi, d’imaginer et de matérialiser une solution à un type de problématique rencontré par un ingénieur.

L’enseignement de spécialité Numérique et sciences informatiques propose aux élèves de découvrir des notions en lien, entre autres, avec l’histoire de l’informatique, la représentation et le traitement de données, les interactions homme-machine, les algorithmes, le langage et la programmation. L’élève s’y approprie des notions de programmation en les appliquant à de nombreux projets. La mise en œuvre du programme multiplie les occasions de mise en activité des élèves, sous diverses formes qui permettent de développer des compétences transversales (autonomie, initiative, créativité, capacité à travailler en groupe, argumentation, etc.).

L’enseignement de spécialité Sciences économiques et sociales renforce et approfondit la maîtrise par les élèves des concepts, méthodes et problématiques essentiels de la science économique, de la sociologie et de la science politique. Il éclaire les grands enjeux économiques, sociaux et politiques des sociétés contemporaines. En renforçant les approches microéconomiques nécessaires pour comprendre les fondamentaux de l’économie et en proposant une approche pluridisciplinaire qui s’appuie notamment sur les sciences sociales, cet enseignement contribue à l’amélioration de la culture économique et sociologique des lycéens.

La spécialité Humanités, littérature et philosophie propose l’étude de la littérature et de la philosophie de toutes les époques par la lecture et la découverte de nombreux textes afin d’affiner la pensée et de développer la culture de l’élève. Elle s’appuie sur plusieurs grandes questions qui accompagnent l’humanité, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours : comment utiliser les mots, la parole et l’écriture ? Comment se représenter le monde, celui dans lequel on vit et ceux dans lesquels ont vécu et vivent d’autres hommes et femmes ? Cet enseignement développe ainsi la capacité de l’élève à analyser des points de vue, à formuler une réflexion personnelle argumentée et à débattre sur des questions qui relèvent des enjeux majeurs de l’humanité.

La spécialité Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques propose des clés de compréhension du monde contemporain par l’étude de différents enjeux politiques, sociaux et économiques majeurs. Chaque thème est l’occasion d’une observation du monde actuel, mais également d’un approfondissement historique et géographique permettant de mesurer les influences et les évolutions d’une question politique. L’analyse, adossée à une réflexion sur les relations internationales, développe le sens critique des élèves, ainsi que leur maîtrise des méthodes et de connaissances approfondies dans différentes disciplines ici conjuguées.

L’enseignement de spécialité en langues, littératures et cultures étrangères (classe de première, voie générale) s’adresse à tous les élèves souhaitant consolider leur maîtrise d’une langue vivante étrangère (l’allemand, l’anglais, l’espagnol ou l’italien) et acquérir une culture approfondie et diverse relative à la langue étudiée. En s’appuyant sur des supports variés (œuvres littéraires, articles de presse, films, documents iconographiques, documents numériques …), les élèves étudient des thématiques telles que « le voyage » ou « les imaginaires », tout en pratiquant l’ensemble des activités langagières (réception, production, interaction).

Les enseignements optionnels

Les enseignements optionnels (1 au choix en première et 2 au plus en terminale) permettent aux élèves de compléter leur formation en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs projets de poursuite d’études.
Les enseignements optionnels propres à la classe de terminale (« mathématiques complémentaires », « mathématiques expertes » et « droit et grands enjeux du monde contemporain ») permettent éventuellement aux élèves d’élargir les possibilités d’études supérieures.

Horaires des enseignements du cycle terminal de la voie générale

Les poursuites d'études

Le bac général a pour vocation de préparer à des études supérieures, notamment dans les domaines scientifiques et techniques.

  • Les classes préparatoires scientifiques aux grandes écoles d’ingénieurs (CPGE), aux Ecoles Normales Supérieures, aux écoles vétérinaires, aux écoles d’agronomie… C’est la voie pour : Arts et Métiers (ENSAM), Centrale-Supélec, Polytechnique, Saint-Cyr, Mines-Ponts, Ecoles de l’Air ou de la Marine…
  • PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé) qui prépare aux concours médicaux et paramédicaux (médecine, pharmacie, kinésithérapie, sage-femme…)
  • Les cycles préparatoires intégrés en écoles d’ingénieurs
  • Les écoles d’architecture
  • Les I.U.T. (Instituts Universitaires de Technologie) : préparation de D.U.T. en physique, chimie, génie biologique, mécanique, informatique, électronique, télécommunications, génie civil…
  • Les S.T.S. (Sections de Techniciens Supérieurs) : préparation de B.T.S. électronique, informatique, domotique, électrotechnique, maintenance, analyse biologique, chimie, métiers de l’eau, métiers de l’audiovisuel…
  • L’Université pour des Licences et Masters scientifiques : mathématiques, biologie,physique, chimie, informatique, sport (STAPS), mécanique, génie civil …

Les liens utiles pour en savoir davantage

Le baccalauréat généralSource EduScol
Le baccalauréat 2021Source Onisep
Le grand oral du nouveau baccalauréat 2021 – Source Ministère Education Nationale
Les épreuves du nouveau baccalauréat 2021Source EduScol