Handicap au-delà du regard et sport partagé

Initié en 2013 par Isabelle Carésio, CPE au Lycée JB de Baudre, ce projet se poursuit et se développe cette année avec deux temps forts :

• une journée de mobilisation, le mercredi 4 mars 2015, dans le cadre de l’UNSS

• et trois journées au lycée, ponctuées d’actions de sensibilisation, les 9, 10 et 11 mars 2015.

Le 4 mars, l’UNSS a proposé à des élèves de Primaire, des collégiens et des lycéens de tout le département de participer à des ateliers de sport partagé au Centre Omnisport Jacques Clouché : hand fauteuil, basket fauteuil, tir à l’arc, céci-foot, beachtennis, course d’orientation… des activités variées permettant aux élèves de faire du sport en situation de handicap.
Cette manifestation a été également l’occasion de faire de belles rencontres avec des sportifs de haut niveau aux palmarès impressionnants, et de poser des questions sur leur parcours. 

La classe de 501 a exposé un projet photo, sur le site de Clouché le temps de cette journée. Ce travail a été récompensé par une 2ème place sur les 7 présentés, par tous les participants.

com handi 47 170pxLa semaine suivante, dans les murs du lycée cette fois, les élèves de seconde ont participé à des cours d’EPS particuliers puisqu’ils ont pratiqué des activités habituellement réservées aux personnes handicapées telles que la boccia (sur le principe de la pétanque, activité d’adresse pour les personnes à mobilité restreinte), la fléchette pendulaire (activité de précision), le tir à la sarbacane (jeu d’adresse également) et le basket fauteuil, encadrées par David Sanchez du Comité Départemental Handisport, Amélie Prino, membre de l’équipe de France de basket fauteuil et leurs professeurs d’EPS.
En marge des cours, un tournoi de hand fauteuil associant les élèves de l’UNSS avec des joueurs de hand en fauteuil du club du SUA Handball, a passionné les mordus de sports collectifs durant trois heures, tandis que les amateurs de judo ont participé à un atelier encadré par Karima Medjeded, championne paralympique."


En salle de conférences, 5 ateliers sur la déficience visuelle ont permis la découverte du braille, des objets « intelligents » de la vie quotidienne des non-voyants, l’éducation spécifique du chien d’aveugle et un parcours axé sur l’odorat et le toucher. Les 8 animateurs de l’association « Voir ensemble » ont poursuivi leurs échanges avec les élèves jusqu’au déjeuner au self. En effet, les élèves volontaires, notamment deux classes de seconde, ont déjeuné « en situation de handicap ».

Les rencontres et les mises en situation très concrètes constituent ainsi des occasions de partage et d’échange : des expériences fortes et extrêmement enrichissantes, qui font évoluer notre façon d’envisager le handicap. Un pas de plus vers une meilleure compréhension des différences individuelles.

Récapitulatif en images

Télécharger le résumé (format PDF)